Les feuilles mortes

L’automne, saison des feuilles mortes.

Le magnifique poème de Prévert a été mis en musique et interprété par de nombreux artistes, dont Yves Montand.

Je vous propose, après avoir savouré l’interprétation du grand Yves, de vous laisser inspirer pour quelques exercices d’écriture.

1) 5-10 minutes d’écriture : imaginez une situation où un homme viendrait dire ces mots à une femme (anciennement) aimée. S’agit-il d’une lettre ? D’une déclaration de vive voix ? Où sont-ils ?

2) 10 minutes d’écriture : imaginez que vous êtes la femme à qui ces mots sont destinés. Vous vous souvenez de l’homme aux plus beaux jours de votre amour—décrivez-le à ce moment, quand tout ce qu’il était, tout ce qu’il faisait, était beau. Ensuite, imaginez-le alors que la folie amoureuse se dissipe pour laisser la place à de l’exaspération, de l’hostilité, du ressentiment… Et décrivez-le alors.

3) 3) 5 minutes d’écriture : écrivez un texte qui commence par ces mots “La mer efface sur le sable les pas des amants désunis.”. Que se passe-t-il ensuite sur la plage ? D’autres personnes viennent-elles s’y promener ? Le soir tombe-t-il, ou bien sommes-nous sous le soleil de midi ? Les amants reviennent-ils ?

Si vous le souhaitez, vous pouvez laisser vos textes (ou les taper directement) en commentaire.

À bientôt pour une rencontre en vrai au Moccachili !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s